deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Colza OGM

Communiqué de Presse, France Nature Environnement
26 septembre 2006

OGM: un colza génétiquement modifié bientôt autorisé contre l'avis des experts?

La Commission européenne devrait prochainement décider de la mise sur le marché de colzas génétiquement modifiés (Brassica napus L.,lignées Ms8, Rf3 et Ms8xRf3), produits par la société Bayer CropScience et tolérants à l'herbicide glufosinate ammonium. En effet, lors de leur dernier conseil européen, les ministres de l'agriculture n'ont pas réussi à dégager de majorité qualifiée pour autoriser ou interdire cette commercialisation et s'en remettent donc à la Commission.

La Fédération France Nature Environnement estime qu'une autorisation de ces colzas OGM serait catastrophique pour l'environnement. Leur culture nécessite l'emploi d'un herbicide total qui éradique toutes les plantes exceptées celles qui sont manipulées génétiquement pour ne pas en mourir. De plus, les graines de colza ont une grande capacité de dissémination avec une dormance d'une dizaine d'années. Quant aux pollens de colza, ils peuvent se croiser avec des plantes sauvages très courantes (l'exemple de la ravenelle est bien connu) dont la prolifération préjudiciable aux cultures seraient ainsi facilitée, pour être devenues elles-mêmes insensibles à l'herbicide.

France Nature Environnement souligne le fait qu'une telle autorisation serait prise contre l'avis même du Ministre de l'Agriculture et de la Commission du génie biomoléculaire (CGB). Rappelons que ce comité d'experts, dont les avis sont rarement hostiles aux OGM, s'est prononcé contre cette autorisation, le 3 décembre 2004. La CGB avait alors estimé que les informations fournies par Bayer n'étaient " pas suffisantes pour pouvoir se prononcer sur les risques pour la santé humaine et animale ". Rappelons également que la France a mis en place un moratoire sur le colza OGM depuis juillet 1998.

France Nature Environnement appelle donc chacun à prendre ses responsabilités :

en premier lieu, la Commission Européenne à qui il est demandé instamment de rejeter la demande d'autorisation présentée par Bayer; en deuxième lieu, le Ministre français de l'Agriculture à qui il est demandé de faire jouer la clause de sauvegarde sur toute variété de Colza génétiquement modifiée.

Fédération française des associations de protection de la nature et de l'environnement
Siège Social : 57, rue Cuvier -75231 Paris cedex 05 -
http://www.fne.asso.fr