deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Philippines

Coordination contre les méfaits de Bayer
Communiqué de presse du 11 Décembre 2006

Aux Philippines: 79 enfants intoxiqués par le pesticide Mocap

La molécule active est fabriquée par Bayer CropScience / « Il faut retirer ce produit de la vente »

Dans la province philippine de Davao del Norte 79 enfants ont dû être hospitalisés à la suite d’une intoxication par un pesticide. Le fait s’est produit dans une école située à proximité immédiate d’une plantation de bananes. Les bananiers venaient d’être traités à l’agropesticide Mocap, fabriqué par Bayer CropScience. Les enfants se trouvaient dans la cour de l’école lorsqu’ils furent enveloppés par le nuage toxique. Environ trente enfants perdirent connaissance, les autres furent pris de nausées, de vertiges ou souffrirent de troubles respiratoires.

La plantation appartient à la firme Tadeco, qui, avec une surface cultivée de 55.000 hectares, est l’une des plus grandes entreprises agricoles des Philippines. Tadeco a reconnu sa responsabilité et fait soigner les enfants dans un hôpital qui lui appartient. Mais des membres de l’administration de la Santé publique qui voulaient effectuer des prises de sang se sont vu refuser l’accès à l’hôpital.

Des voix s’élèvent pour critiquer la firme, lui reprochant de vouloir dissimuler ce qui s’est réellement passé. L’Asian Peasant Coalition ainsi que l’organisation de travailleurs agricoles Kilusang Magbubukid ng Pilipinas (KMP) demandent la fermeture de la plantation jusqu’à l’élucidation complète des faits. « Visiblement les responsables de Tadeco veulent dissimuler la durée et l’étendue du nuage toxique. Les victimes doivent être immédiatement examinées par des experts indépendants. C’est de vies humaines qu’il s’agit - de très jeunes vies, en outre. » dit Danilo Ramos, dirigeant du KMP.

Uwe Friedrich de la Coordination contre les méfaits de Bayer demande à la firme de retirer immédiatement du marché toutes les molécules actives de classe I et II . « L’utilisation de pesticides comme le Mocap ne peut être exempte de dangers - surtout pas dans les pays tropicaux. Bayer est coresponsable de milliers d’intoxications par pesticide chaque année, dont plusieurs sont mortelles. » Bayer CropScience est le premier producteur mondial d’intrants agrochimiques. Dans plusieurs parties du monde, la firme vend des pesticides que l’OMC a placés en classe I, entre autres le Thiodicarb, le parathion, le Fenamiphos, l’Azinphos-méthyle et le Methamidophos. Il y a dix ans Bayer avait promis de retirer du marché tous les produits de classe I. Mais la firme n’a pas tenu ses promesses. Il y a déjà eu plusieurs intoxications à proximité des plantations philippines.

La molécule active du Mocap, l’ Ethoprop est une substance de la classe des organophosphorés, chimiquement voisine de l’E 605. L’OMC qualifie l’Ethoprop d’«extrêmement dangereux » et cancérigène. Ce pesticide est utilisé contre les vers et les insectes. Bayer commercialise le Mocap depuis les années 60. L’Ethoprop rejeté dans l’environnement ne se dégrade que très lentement; il est fréquemment détecté dans les cours d’eau et nappes phréatiques.

Pour en savoir plus :
Inquirer : Chemical fumes from banana plantation downs school children