deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
OGM

26 juillet 2004
Communiqué de presse de la Coordination contre les méfaits de BAYER

Les OGM ? Non, merci !

11,213 cartes de protestation contre les OGM ont été envoyé au Bundestag

La Coordination contre les méfaits de BAYER (CBG) a fait parvenir plus de 10,000 cartes de protestations au parlement allemand, le Bundestag. Les signataires de ces cartes postales revendiquent l'interdiction des OGM dans l'industrie alimentaire jusqu'à ce que les questions concernant les risques et responsabilités soient entièrement éclaircies.

Axel Köhler-Schnura, président de la Coordination : « La multinationale BAYER est le numéro un européen de l'industrie des OGM. Elle force l'entrée sur le marché du mais, soja, riz, betterave à sucre, coton et du colza génétiquement modifié. Purement à des fins de profits financiers - contre la volonté de la population, ne tenant aucun compte des conséquences imprévisibles sur l'environnement. »

La Coordination contre les méfaits de BAYER souligne que les risques à long termes liés aux OGM ne sont toujours pas éclaircis, en dépit des promesses faites par l'industrie des OGM. Bien plus. « L'annonce par la multinationale de résoudre le problème de la faim dans le monde ou de réduire l'usage des pesticides par les OGM ne s'est avérée en fait que pure moyen rhétorique pour forcer l'importation de ces produits à l'étranger, » dénonce Axel Köhler-Schnura.

BAYER a officiellement déposé auprès des autorités européennes à Bruxelles une demande d'autorisation pour le lancement du riz génétiquement modifié. Si cette demande devait aboutir, elle aurait des conséquences dramatiques - et ce, au niveau mondial: des millions d'agriculteurs, qui jusque-là produisent leurs propres semences, deviendraient dépendants des multinationales. Menacés dans leurs existences, le nombre d'agriculteurs diminuerait, tout comme le nombre des différentes espèces de riz. Le riz est l'aliment principal de plus de 2,5 milliards de personnes dans le monde.

La Coordination contre les méfaits de BAYER exige du gouvernement allemand d'appuyer le refus d'importation du riz génétiquement modifié auprès des autorités européennes.