deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Lettre Ouverte

Le 27 avril 2007

Lettre ouverte à Bayer

Cessez dès à présent la vente de pesticides hautement toxiques !

Mr Wenning,

Nous, signataires de la présente lettre, réclamons de Bayer le retrait immédiat du marché de tous les pesticides des catégories 1a – extrêmement dangereux – et 1b – hautement dangereux – définies par l’OMS, et ce, dans tous les pays du monde.

Bien que vous ayez annoncé dans votre rapport d’activité de 1995 que vous comptiez cesser la vente des pesticides de catégories 1a et 1b au terme de l’année 2000, Bayer continue de vendre ces mêmes pesticides dans des pays en voie de développement.

Les acteurs de la société civile ont déjà appelé plusieurs fois à mettre un terme à ce commerce. Au mépris de cet appel et de votre promesse même, Bayer continue entre autres de vendre des produits contenant les substances actives suivantes : Ethoprop (1a), Methyl Parathion (1b), Methamidophos (1b), Triazophos (1b) Thiodicarb (1a), Oxydemeton-Methyl (1b), Fenamiphos (1b) et Azinphos-Methyl (1b) (www.bayercropscience.com, le 20 mars 2007).

Cela entre en complète contradiction avec les intentions que vous avez formulées dans la préface de votre rapport sur le développement durable : « c’est pourquoi nous souhaiterions occuper une position de premier plan dans les secteurs technologique et économique de notre branche, mais également participer à la définition des critères d’excellence environnementale et d’engagement social ».

L’Organisation mondiale de la Santé estime le nombre de personnes intoxiquées chaque année par des pesticides entre 3 et 25 millions. Tous les ans, 200 000 personnes se suicident en utilisant des pesticides et 40 000 de plus meurent accidentellement à cause de pesticides. Mais les vrais chiffres sont en réalité bien plus élevés.

Selon ses propres chiffres, Bayer contrôle 20 % du marché mondial des pesticides. En mettant un terme à la vente de pesticides de catégorie 1, on pourrait faire baisser significativement le nombre d’intoxications.

Les pesticides ne sont pas seulement dangereux pour leurs utilisateurs. On retrouve des résidus de substances toxiques jusque dans des produits de consommation courante comme les épices, le thé, les fruits, les légumes, la viande ou les vêtements.

Nous vous exhortons donc à tenir votre parole : arrêtez la vente de pesticides hautement toxiques !

Une initiative de l’ONG "Eine Welt Netz – Rhénanie du Nord-Westphalie", avec le soutien de la Coordination contre les Méfaits de Bayer (CBG) et le réseau allemand contre les pesticides (Pestizid Aktions-Netzwerk Deutschland (PAN Germany).

Cette lettre de protestation signée par 2.600 citoyens et 165 organisations de par le monde sera transmise à l’assemblée des actionnaires de Bayer le 27 avril 2007
__________
Public health impact of pesticides used in agriculture, UNEP, FAO, 1990.
2 Jeyaratnam J. Acute pesticide poisoning: a major global health problem. World Health Statistics Quarterly 43(3), 139-144, 1990.
3 I LO (2000): International Labour Conference, Report VI (1):Safety and health in Agriculture), 88th Session, 30 May-15 June 2000, International Labour Organization, Geneva.

Autres signataires citoyens :