deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
La France suspend le Gaucho

25.05.2004

Insecticides: la France suspend le Gaucho après le Régent

L'usage du gaucho pour le maïs est suspendu par Hervé GAYMARD

Hervé GAYMARD, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales, a décidé de suspendre l'usage du Gaucho (imidaclopride) pour le traitement des semences de maïs jusqu'à la réévaluation de cette substance par la Commission européenne en 2006.

Cette décision fait suite :
· d'une part à la saisine par le ministre de la Commission d'études de la toxicité des produits phytosanitaires, visant à obtenir une actualisation des avis antérieurs de cette même commission portant sur l'évaluation des risques du gaucho au traitement de semences pour maïs et tournesol ;

· d'autre part à la procédure contradictoire engagée parallèlement par le ministère le 9 mars 2004 auprès du fabricant et des utilisateurs du Gaucho afin de recueillir leurs observations.

Dans sa réponse adressée au ministre, la Commission d'études de la toxicité indique que " le risque pour les abeilles, s'il apparaît moins important que dans le cas de l'usage pour l'enrobage des graines de tournesol du fait de la seule exposition au pollen, reste préoccupant. "

Les scientifiques ont, en outre, considéré " qu'il n'est pas possible, actuellement, de dégager des conditions acceptables au sens de la directive européenne(1), en ce qui concerne le risque pour les abeilles, pour l'usage des semences de maïs enrobées par la préparation Gaucho contenant comme matière active l'imidaclopride aux doses homologuées. " Hervé GAYMARD avait, en janvier 2003 prolongé pour 3 ans la suspension de l'autorisation du gaucho pour le traitement des semences de tournesol.

Depuis 2002, 1400 produits phytosanitaires ont été interdits et les contrôles réalisés sur le terrain par les agents du ministère ont été renforcés.

(1) Directive 91/414/CE du 15 juillet 1991 concernant la mise sur le marché des produits pharmaceutiques