deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Trasylol

Challenges.fr , 05.11.2007

Bayer suspend la commercialisation du Trasylol

L'anticoagulant est "provisoirement" retiré de la vente dans le monde, en raison de doutes sur sa sécurité.

Bayer suspend "provisoirement" la commercialisation mondiale du Trasylol. "La suspension de la commercialisation sera valable jusqu'à ce que les résultats définitifs de l'étude canadienne BART (sur les risques du traitement pour les patients, ndlr) soient disponibles et analysés". Le Wall Street Journal révélait, lundi 5 novembre sur son site internet, que le groupe pharmaceutique allemand s'apprêtait à retirer du marché américain son anticoagulant, "face à des preuves toujours plus nombreuses sur une mortalité plus importante par rapport à d'autres traitements".

Surmortalité
Commercialisé aux Etats-Unis depuis 1993, le Trasylol "suscite de sérieuses interrogations sur sa sécurité depuis 2006", et pourrait être retiré de la vente dans d'autres pays, croyait savoir le journal.
Ce médicament est destiné à limiter les risques d'hémorragie et le besoin de transfusions dans les chirurgies cardiaques.
Or, le 25 octobre, Bayer a été contraint d'annoncer qu'une étude canadienne mettait en cause le traitement, soupçonné de provoquer une surmortalité parmi les patients, et de publier de nouvelles recommandations à destination des médecins et des pharmaciens notamment.
Depuis, le groupe allemand "coopère étroitement", selon ses termes, avec les autorités canadiennes, américaines et allemandes pour "estimer de nouveau les risques liés à l'utilisation du Trasylol".
"Après de nouvelles consultations auprès" de ces trois instances, il se voit obligé de retirer le Trasylol de la vente.

Ebranlé par le retrait du Baycol en 2001
Le Trasylol aurait été vendu pour 338 millions de dollars (233 millions d'euros au cours de change actuel) en 2005.
Bayer avait été sérieusement ébranlé sur le marché américain par le retrait en 2001 de son anticholestérol Lipobay/Baycol, soupçonné d'avoir provoqué la mort de plusieurs patients.

Pour en savoir plus :
Bayer a gardé le silence sur les risques d'un médicament
Le Trasylol de Bayer double le risque de déficience rénale