deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
risques des antibiotiques

La Presse Canadienne, 09 juillet 2008

Certains antibiotiques peuvent augmenter les risques de ruptures de tendons

WASHINGTON — La Food and Drug Administration (FDA) a émis un avertissement au sujet de certains antibiotiques, comme le Cipro et le Levaquin, en raison de risques accrus de ruptures de tendons.
L'agence américaine a ordonné aux fabricants de médicaments fluoroquinolones, de puissants antibactériens, de placer un avertissement bien en évidence sur leurs produits et d'offrir aux consommateurs de l'information sur les risques qui y sont associés.
Les scientifiques n'ont toujours pas compris quel est le lien exact entre les antibiotiques et les ruptures de tendons. La FDA a toutefois assuré que les blessures sérieuses peuvent être évitées si les patients cessent de prendre les médicaments au moindre signe de douleur ou d'enflure du tendon, en plus de consulter leur médecin et de changer d'antibiotique.
Les deux principaux médicaments visés par l'avertissement sont le Cipro, fabriqué par Bayer, et le Levaquin, fait par Ortho-McNeil. Cipro est utilisé pour traiter les infections des voies urinaires, tandis que le Levaquin est prescrit dans les cas d'infections des voies respiratoires. L'avertissement de la FDA ne concerne pas les gouttes fluoroquinolones utilisées pour les infections oculaires.