deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Des Cartels

10 février 2009 - Swiss Info

Pfizer, Bayer, Lilly : Le Viagra à prix trop fixe ?

Trois fabricants de pilules contre les troubles érectiles sont dans le collimateur de Commission de la concurrence (Comco) pour entente illicite avec les distributeurs. Dans le pire des cas, les entreprises risquent de lourdes amendes, jusqu'à 10% du chiffre d'affaires réalisé en Suisse durant les trois dernières années.
Les prix recommandés appliqués par les groupes pharmaceutiques Pfizer, Bayer et Eli Lilly pour les trois médicaments Viagra, Levitra et Cialis constituent des accords verticaux illicites entre producteurs et distributeurs, estime le secrétariat de la Comco.
Pour lui, les prix publics recommandés de ces trois médicaments agissent comme des prix fixes, car une grande partie des points de vente les respectent. Les producteurs peuvent maintenant prendre position, puis la Comco tranchera.
Une décision positive de sa part pourrait faire office de signal pour toute la branche. Il existe en effet des recommandations de prix semblables pour quelque 4000 médicaments "hors-liste", soit non remboursés par les caisses-maladie.
Par ailleurs, en 2008, les saisies de médicaments illégaux aux frontières suisses ont augmenté de 75% par rapport à l'année précédente.
Mais les 687 cas avérés ne seraient que l'arbre qui cache la forêt. Selon swissmedic, l'autorité de contrôle et d'autorisation des produits thérapeutiques, le nombre réel de ces fraudes atteindrait 50'000 par an.
Les produits les plus prisés sont les pilules contre les troubles érectiles (32%), les anabolisants (16%) et les produits amincissants (10%). Les analyses montrent que plus de la moitié des produits incriminés ne contiennent pas les substances indiquées ou sont surdosés.
Une fois de plus, swissmedic "met en garde avec insistance contre la commande de médicaments sur Internet, qui peuvent mettre la santé en danger".

Informations complémentaires:
Plainte contre Bayer: «Des responsables derrière les barreaux»