deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Primodos / Duogynon

7 Juin 2010

Bayer Schering accusé d'avoir provoqué des malformations à des bébés

BERLIN — Bayer Schering Pharma, branche du groupe allemand Bayer, fait l'objet d'une plainte d'un professeur qui se dit handicapé de naissance à cause d'une préparation, le "Duogynon", utilisée comme test de grossesse par les femmes dans les années 1970, indique le magazine Der Spiegel. D'autres victimes potentielles ont la possibilité de se joindre à cette plainte en vue d'obtenir des dommages-intérêts, écrit le magazine dans sa édition datée de lundi.

Bayer Schering conteste tout rapport entre des malformations et la prise du Duogynon et estime que l'affaire est prescrite, selon l'hebdomadaire.

Environ un millier de femmes auraient donné naissance à des enfants atteints de diverses malformations graves à la suite de ce médicament prescrit pour vérifier si elles étaient enceintes, écrit Der Spiegel.

Le demandeur bavarois, âgé de 34 ans, qui a dû subir une opération chirurgicale à la vessie, réclame l'accès aux documents internes de la société et la lumière sur cette affaire. Une procédure d'enquête contre le fabricant berlinois Schering, racheté par Bayer il y a quatre ans, avait été arrêtée en 1980 et des procès au civil de parents avaient échoué, ajoute le magazine.

Bayer: des victimes de médicaments demandent des excuses