deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Gaz carbonique

25 octobre 2010

Bayer, BP et d'autres entreprises financent des climatosceptiques

Il est révélé lundi que BP ainsi que d'autres grandes entreprises européennes financent, dans le cadre des élections de mi-mandat aux États-Unis, des candidats ouvertement sceptiques quant aux changements climatiques.

Selon ce que soutient The Guardian, qui cite une analyse de Climate Action Network Europe, près de 80% des dons de campagne provenant d'un certain nombre de grandes entreprises européennes, faisant partie des plus polluantes, vont à des candidats et des sénateurs qui ont bloqué les actions en ce qui concerne la lutte aux changements climatiques.

Parmi ces sénateurs, certains sont appuyés par le Tea Party, dont Jim DeMint, un républicain de Caroline du Sud, et James Inhofe, un climatosceptique avoué de l'Oklahoma. Parmi les entreprises visées par le rapport, on compte BP, BASF, Bayer et Solvay, qui auraient fourni collectivement plus de 240.000 dollars aux sénateurs ayant voté contre des actions de lutte contre les changements climatiques.

Selon le quotidien britannique, Bayer aurait fourni plus de 108.000 dollars à ces sénateurs. En ce qui concerne BP, l'entreprise pétrolière aurait fourni 25.000 dollars en dons totaux de campagne, dont 18.000 dollars sont allés à des sénateurs s'étant opposés aux politiques de lutte aux changements climatiques.

BAYER (Germany)
Total financial support: 108,100$

BASF (Germany)
Total financial support: 61,500$

LAFARGE (France)
Total financial support: 34,500$

BP (UK)
Total financial support: 25,000$

GDF/SUEZ (France)
Total financial support: 21,000$

SOLVAY (Belgium)
Total financial support: 40,000$

En savoir plus : Bayer se moque de la protection du climat et rejette les émissions sur ses fournisseurs